Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
7 juin 2014 6 07 /06 /juin /2014 09:16

 

A notre avis les vraies Banques ( la Banque verte BNP-PARIBAS, la Société Générale) et les Banques Pinocchio, les soi-disant mutualistes qui imposent la souscription de Parts à leurs emprunteurs, des "malgré-nous" soi-disant propriétaires de leur Banque alors qu'ils n'ont pas même le choix de la couleur du paillasson de leur Agence (Crédit Agricole, Crédit Mutuel...) ne sont pas capables de fournir un bon service Titres aux personnes qui gèrent en direct leur portefeuille Titres.
A une clientèle de masse ils ne servent qu'un service standardisé, normalisé et cher pour la qualité de la  prestation servie. Ce n'est pas le coeur de leur métier et de leur préoccupation.
Qui n'a pas connu un de ces chefs de Service Titres, plus gestionnaire et logisticien de traitement de titres, voire simple moniteur de saisie, en fait de sinistres adjudants ou viragos incapables de vous donner des renseignements précis : quand on leur pose une question, surtout si on est un collègue de travail croyant qu'on veut jauger leurs connaissances leur réponse est un évasif : oui je sais et pfuitt un grand brassage d'air de leurs bras. (authentique)..
Aussi au lieu des grandes surfaces fournissant de mauvais costumes de confection sans retouches posszibles et sans conseils choisissez un artisan qui vous fournira des services sur mesure : exemple celui que vous propose Nicolas Miguet : Claresco.
-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
        Sur Internet, Formulaire d’ouverture de compte :
    http://claresco.capitol.fr/pdf/CLAouvCompte.pdf
                                Formulaire de transfert :
    http://claresco.capitol.fr/pdf/CLAtransfert.pdf
-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Copie-collé d'un courrier de Nicolas Miguet envoyé à ceux qui lisent ses publications et écoutent ses conseils.

Le Quotidien de Paris Editions     
32, rue Gassendi
75014 Paris         
 Internet :
www.bourse.fr
twitter : @NicolasMiguet
                                           

                                            Paris, le 20 mai 2014
 
 
Madame, Monsieur,
       Chère Amie, Cher Ami,

    La Société Générale vient faire mettre Kerviel en prison (à Nice, loin de sa famille qui est en Bretagne, car le bagne de l’île du Diable en Guyane est fermé) alors que c’est Bouton qui a fait une perte de 5 milliards € en dénouant en deux jours et demi une position géante... La SG de se prendre une colossale amende de Bruxelles (près de 450 millions €) pour des manipulations de marché. Le Crédit Agricole est lui aussi dans le collimateur. Pour BNP Paribas, on parle (Reuters, Bloomberg) de 3 à 3,5 milliards $ d’amende... Tous les dirigeants de ces établissements pris la main dans le sac de la fraude sont en liberté et touchent de gros salaires, plus bonus, plus retraites de nababs... Bien entendu, ce sont les “gogos-clients” qui vont payer, par des services rendus de plus en plus pauvres et des factures immenses au titre des droits, frais, commissions... L’heure est venue de passer aux actes et
d’arrêter de confier vos économies à votre banquier aussi incompétent qu’inactif en bref, de quitter votre banquier habituel. La Commission européenne vient de le dire : dès janvier 2016, en cas de défaut bancaire, les clients seront mis à contribution... ALLEZ-VOUS GARDER NAIVEMENT VOTRE CONFIANCE A CEUX QUI SONT ALLES DE MAL EN PIS D’ANNEE EN ANNEE ?

    Votre banquier habituel vous facture trop cher un service pitoyable, mais vous lui restez fidèle, “par habitude”. Certains “discount broker” exécutent vos ordres de Bourse comme des sagouins, “au mieux”, ce qui veut dire “au pire de vos intérêts”... Souvent, “comme par hasard”, vous avez vendu “au plus bas” de la séance et acheté “au plus haut”... car vous n’avez pas lu les petites lignes de vos conditions d’ouverture de compte où vous acceptez (entre autres horreurs, style location de vos titres aux vendeurs à découvert, au profit de votre dépositaire) que votre intermédiaire se porte contrepartie à vos ordres de Bourse.

    Si vous pensez que : “STOP, cela suffit !”, il est temps de passer aux actes et de transférer votre(vos) compte(s) titres auprès de l’intermédiaire que nous avons sélectionné et qui donne satisfaction à presque 2.000 de nos clients, quelque soit le montant de leur compte.

    1. Nous avons choisi cet intermédiaire il y a dix ans, en 2004 car c’est une société qui ne fait rien d’autre que de passer vos ordres et ce, sans avoir de produits bizarres à vous proposer (Sicav, FCP, produits dérivés construits au seul bénéfice de l’intermédiaire...). Quelle que soit l’ampleur de vos avoirs, vous avez accès à un interlocuteur qui va soigner vos ordres au mieux de VOS intérêts. Vous pouvez lui passer vos ordres par téléphone (8h à 20 h), avec un véritable service à la clé.

    2. Cet intermédiaire n’est pas le dépositaire de votre argent. Le dépositaire de vos titres et de votre argent offre une solidité financière deux à trois fois plus forte (fonds propres sur bilan) que la plupart des “grandes banques françaises et étrangères”. Si vous croyez que votre banque actuelle est “solide”, réfléchissez : lors des derniers comptes semestriels de 2013, on a pu remarquer que les banquiers ont renoué avec les risques de la grande spéculation (une part très importante de leurs résultats). Il n’y a eu ni séparation, ni “muraille de Chine” dans la loi bancaire nouvelle. Les mauvaises moeurs du passé sont revenues et ont été amplifiées, conduisant à des risques fous contre lesquels VOUS N’ETES PAS GARANTI. Transférer votre(vos) compte(s) titres mettra vos avoirs en sécurité, avec un rapport qualité/prix au top.

    3. La tarification qui vous est réservée a été négociée très bas, car le regroupement de nos clients a permis ce tarif préférentiel, que leurs comptes soient petits, moyens ou gros. Le tarif n’a pas changé depuis... 2001 (chez votre banquier habituel, il y a toujours un “plus” sur la facture des frais chaque année).

    4. Il n’y a aucun frais caché ou supplément occulte, comme certains banquiers qui vous font payer, en plus des droits de garde, l’édition d’attestations en vue de participer à une Assemblée générale. Vos avis d’opéré et documents sont accessibles et stockés sur plusieurs années en PDF sur Internet sans frais.

    5. Cerise sur le gâteau, votre interlocuteur n’oubliera pas de vous contacter (par mail, par téléphone...) en cas d’opération (OPA, OST...) pour connaître votre décision avant que le délai ne soit forclos, pour vous proposer des opérations intelligentes. Vous ne perdez pas vos droits prioritaires lors des augmentations de capital (comme de nombreux lecteurs, prévenus hors-délai par leur banque récemment dans le dossier Alcatel-Lucent ou pour l’augmentation de capital de Peugeot), vous valoriserez ces droits au mieux de vos intérêts. Chez l’intermédiaire que nous avons choisi, vous ne serez plus un simple numéro mais un client, et ça, ca change tout. Ils pourront vous aider à optimiser votre fiscalité, et moins d’impots c’est plus de performances !

    Il est illusoire de penser que votre banquier actuel va faire dans les années à venir ce qu’il a été incapable d’effectuer dans le passé récent : améliorer le rapport qualité/prix de sa prestation. 

    Le transfert de votre compte-titre est une décision qui s’impose avant que le pire n’arrive.
    Vous regretterez de ne pas l’avoir effectué auparavant
. L’intermédiaire que nous avons choisi vous aidera dans cette démarche pour vous la simplifier. On peut transférer les comptes titres mais aussi les PEA que nous vous conseillons par ailleurs d’alimenter ou d’ouvrir (selon votre cas personnel) tant la pression fiscale mise en place par les gouvernements d’incompétents qui se sont succédés au fil des ans est devenue insupportable.

    
Il s’agit là de vos intérêts bien compris.

    Si vous avez perdu la documentation envoyée pour effectuer le transfert de votre compte, vous pouvez en réclamer un exemplaire à notre service abonnements (abo@gnm-sa.fr, ou par courrier, adresse en haut de ce courrier) mais il est possible (et plus rapide) de télécharger le dossier vous-même sur le site Internet de notre intermédiaire.

        Votre toujours dévoué,


                        Nicolas MIGUET,
                        Président Directeur-général.

Très Important : N’hésitez vraiment pas à appeler (entre 8h00 et 20h00, en semaine)
Edouard Ferri ou Sébastien Ferri au 01 53 45 38 00 (de ma part)
si vous voulez des renseignements complémentaires,
vous pourrez juger par vous-même de la qualité de cette équipe très expérimentée.

        Sur Internet, Formulaire d’ouverture de compte :
    http://claresco.capitol.fr/pdf/CLAouvCompte.pdf
                                Formulaire de transfert :
    http://claresco.capitol.fr/pdf/CLAtransfert.pdf
 
Partager cet article
Repost0

commentaires