Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
9 juin 2023 5 09 /06 /juin /2023 09:02

   Proton une entreprise suisse créée en 2014 a connu une croissance rapide avec 80 millions de nouveaux clients en 3 ans.

  Proton mail est un service de messagerie électronique qui utilise un chiffrement de bout en bout et zéro accès.

  Proton mail est considéré comme une alternative à GMAIL pour les personnes physiques et morales souhaitant protéger leurs communications privées.

source : L'Hebdo-BOURSE PLUS n° 1 190 vendredi 2 juin 2023

Partager cet article
Repost0
24 février 2023 5 24 /02 /février /2023 11:08

Orange Bank : derniers propos de Chrystel Heydemann :

7 décembre 2022 :

     Chrystel Heydemann assure que Orange Bank avec 2,6 millions de clients est un succès, la 3ème banque digitale du pays et la 2ème en notoriété, mais Orange Bank depuis son lancement a accumulé 880 millions de pertes (dont encore 29 millions au troisième trimestre 2022).

17 février 2023 :

Question du Figaro Economie (propos recueillis par Elsa Bembaron et Lucas Medivilla) :

Orange Bank est-elle amenée a être cédée ? 

     Nous acons lancé la réflexion stratégique, mais pas encore pris de décision.

Les performances sont en ligne avec son plan de développement, qui nécessite comme prévu des investissements et qui atteindra son point de rentabilité vers 2025-2026.

Nous nous posons la question de savoir quel serait le meilleur partenaire pour continuer le développement.

 

Partager cet article
Repost0
18 novembre 2022 5 18 /11 /novembre /2022 11:35

Nouvelle édition de 3 livres de Josephine Tey


“Un créateur ne saurait avoir d’autre biographie que son œuvre" selon B.TRAVEN, aussi nous ne présenterons pas Josephine Tey au moment où trois de ses livres sont réédités par Penguin :

  • The Franchise Affair -1948- (Elle n’en pense pas un mot)
  • To love and Be Wise -1950- (Le plus beau des anges)
  • The Daughter of Time -1951 (La fille du temps), son chef-d'œuvre. C’est une affaire criminelle historique non résolue (un cold case ) qui concerne Richard III. Le dernier Plantagenet a-t-il vraiment tué ses deux neveux dans la Tour de Londres. L’inspecteur Grant démêle les faits avérés et indiscutables des mythes pour conclure si Richard III est bien un monstre ou une innocente victime.

Au début du XXème siècle l’âge d’or des romans policiers Jennifer Morag Henderson la biographe de Josephine Tey pensait qu’elle était la cinquième des quatre grandes (number Five to the big Four).

 

Les quatres grandes sont Margery Allingham,Ngaio Marsh, Dorothy Sayers et la toujours populaire et lue Agathe Christie ; qu’on se souvienne ou pas du coupable c’est toujours un plaisir de lecture de relire : Le Meurtre de Roger Ackroyd.

Il n’y a pas de livres modernes ou des livres anciens, il n’y a que de bons livres. La vie est trop courte pour s'ennuyer et perdre son temps à lire des ouvrages couronnés par des prix littéraires, à la rigueur vous pouvez les offrir si vous n’avez pas d’idée d’autres cadeaux.

Votre préférence doit aller aux ouvrages des dames de la littérature policière.


source : The Economist 5 novembre 2022, page 80 MYSTERY LADY.

Partager cet article
Repost0
23 septembre 2022 5 23 /09 /septembre /2022 08:29

 

Paiement avec la paume de la main chez Amazon



Aux Etats-Unis la société Amazon teste un nouveau système de paiement : le paiement avec la paume de la main.

Ce système déjà expérimenté est étendu dans 65 marchés supplémentaires de l’enseigne Whole Foods dans l’état de Californie.

Le client doit configurer un compte Amazon One en enregistrant sur une borne l’empreinte d’une paume de sa main. L’inscription nécessite aussi une carte de paiement et un numéro de téléphone.

Ces formalités accomplies lors du passage en caisse il suffit de scanner la paume de sa main pour que la transaction se fasse.

 

Simple curiosité technique ou attraction de fête foraine ou entrée dans l’habitude des acheteurs faites vos paris.

 

source : L’Hebdo-Bourse PLUS, page 8 n° 1 151 2 septembre 2022



 

Partager cet article
Repost0
23 septembre 2022 5 23 /09 /septembre /2022 08:08

 

Économiser les cartouches d’imprimante

L’encre la moins chère est l’encre qu’on n’utilise pas.

La société EcoFont propose des variantes de font Arial, Calibri, Tahoma News Roman, Verdana conçues pour réduire la consommation d’encre : il s’agit de polices à trous. (7 euros par an pour un usage personnel).


L’éditeur propose  aussi une police gratuite 15% d’encre en moins nommée EcoFont Vera Sans.

source : 01Net septembre-octobre 2022 page 21

 

Partager cet article
Repost0
24 juin 2022 5 24 /06 /juin /2022 09:34

 

La dernière cabine téléphonique publique de New-York a été remisée au musée.

Ces cabines téléphoniques avaient commencé à être mises en place au début du XXème siècle.

Le paiement des communications téléphoniques par pièces ne sera plus visible que dans des anciens films en noir et blanc.

 

source : The Economist 28 mai 2022 page 5.

New York’s last standing PUBLIC PAYPHONE was removed from is site near Times Square. Introduced in the  early 1900 s., coin-operated phones have been gradually replaced by Wi-Fi kiosks. The one carted away this week is heading to the city museum. 

Partager cet article
Repost0
20 mai 2022 5 20 /05 /mai /2022 10:05

Haro sur le sans-contact d’Apple Pay, hallali non encore en vue

    Il n’existe pas  encore d’apps qui recensent le nombre croissant de plaintes anti-trusts contre Apple, mais il devrait y en avoir.

  Le 2 mai 2022 la commission européenne en a ajouté une nouvelle : Apple abuserait de son pouvoir sur le marché des smartphones.

Apple Pay a mis en service en 2014 le paiement sans contact qui fonctionne comme les cartes de crédit sans contact avec une puce RFIP.

L’utilisateur charge ses références bancaires dans son smartphone et peut alors présenter son appareil à un terminal de paiement sans contact pour régler son dû.

Apple se rémunère par une commission auprès de la banque de l’utilisateur.

    Selon Bernstein, en 2020 Apple Pay comptabilisait 5% des transactions par cartes et prévoyait un chiffre de 10% en 2025…

     Le problème selon la commission est qu’IOS utilisé par Iphone autorise uniquement Apple d’utiliser la puce NFC, les autres entreprises ne peuvent pas l’utiliser pour mettre en place leurs propres outils de paiement ; Androïd de Google le permet, les utilisateurs d’Androïd peuvent choisir des paiements sans contact tels Google, Samsung, Paypal et consorts.

     Théoriquement si les conclusions de la commission sont défavorables à Apple les amendes peuvent s’élever jusqu’à 10% de son chiffre d’affaires, il va de soi que cette décision sera controversée, mise en appel, une procédure lente qui mettra des mois, voire des années.

     Cette enquête anti-trust est la dernière d’une série d’attaques par des développeurs d’apps, des entreprises rivales et des gouvernements.

    Apple gère l’Iphone comme un jardin privé clos d’un solide mur et impose ce que les tiers sont autorisés à faire sur ses outils et ce que leurs apps peuvent faire.

     Ces restrictions seraient mises en place pour la sécurité et la protection de la vie privée des utilisateurs. Pour d’autres cela répond à de moins nobles mobiles.

     En 2020 Epic Games, le créateur de Fortnite, un jeu vidéo populaire et Unreal un software à partir duquel de centaines d’autres jeux vidéos sont créés ont fait un procès à Apple objectant que refuser d’autres systèmes de paiement était anti-compétitif. Après la perte du procès, Epic a fait appel avec le support de Microsoft , le département de justice de l’Amérique et 35 états.

     Une pareille plainte de Spotify, une firme de streaming musical a déclenché une enquête anti-trust de l’EU, une troisième est en cours en Grande-Bretagne.

     Les bataves anti-trusts ont infligé à Apple une amende de 5M€ par semaine de janvier à mars suite à une plainte de Match Group, la politique des paiements étant anti-compétitive.

    Si devant les tribunaux Apple gagne quelques batailles à la longue il peut perdre la guerre.

    Le 24 mars 2022 l’EU a validé le Digital Markets Act (DMA) qui doit supprimer les pratiques monopolistiques des grandes plateformes de la tech en réduisant leur capacité à imposer leurs propres services et en augmentant le choix des consommateurs.

     Bel effet de manches  mais on peut douter de l’impact réel des amendes européennes présentées comme une arme de dissuasion massive. 

 

sources : The Economist 7 mai 2022 page 65 Apple Pay Top dance ; Les Echos 19 mai 2022 :Puissance européenne face aux Gafam : mythe ou réalité ? Le point de vue d’André Loesekrug-Pietri. 

 

Partager cet article
Repost0
31 mars 2022 4 31 /03 /mars /2022 10:46

Princesse Pauline de Metternich - Souvenirs 1859-1871 -

Une jolie laide

Chez les marchands de livres d’occasion c’est le livre qui vous trouve alors que dans les librairies vous trouverez le livre que vous recherchez.

Le livre qui m'a trouvé : les souvenirs de la princesse Pauline de Metternich.

A cette époque, le si brillant second empire français, les femmes adoraient le plaisir et les futilités des mondanités tout en affectant de dédaigner la politique. Une soirée d’opéra réussie était une soirée où la parité hommes-femmes était respectée dans les loges pour le plaisir de l'œil, le spectacle étant sur scène et dans la salle.

Au soir de sa vie Pauline de Metternich évoque ses douze années de femme d’ambassadrice d’Autriche en France sans évocation d’intrigues politiques, sans mention d’écrivains ou d’artistes non rencontrés, d’évènements traversés autres que ceux où elle avait jouée un rôle. Ce récit rend hommage au couple impérial Napoléon III et Eugénie qu’elle a aimé.

A Biarritz premier jugement de Mme Carette  : ” la femme de l’envoyé extraordinaire d’Autriche, extraordinaire à d’autres titres que son mari, doit à ses excentricités une certaine faveur “. Prosper Mérimée (13 juin 1861) : “ nous avons la princesse Metternich qui est fort vive, à la manière allemande, c’est à dire qui se fait un petit genre d’originalité composé de deux parties de lorette et d’une grande dame “.

En représentation Mme Carette l’a décrite  ainsi : “ lorsque la princesse Metternich entrait aux Tuileries un soir de bal, très mince, maigre même, assez grande, avec ses épaules très découvertes, son front chargé de diamants, ses longues jupes traînantes, il était impossible d’avoir meilleure grâce, ni plus  grand air ; elle avait cette allure aristocratique inimitable que donnent la naissance et le milieu dans lequel on a vécu ; c’était bien l’ambassadrice fière de représenter un grand pays ! “

D’elle elle disait : “ je ne suis pas jolie je suis pire

Les frères Goncourt, les deux cafards de notre littérature la décrivaient ainsi dans leur Journal : “ nez en trompette, des lèvres en rebord de pot de chambre, très pâle, l’air d’un masque de Venise dans les tableaux de Longhi “.

Selon Mme Carette : “ quand on peut dire d’une femme ce qu’on disait de Mmme de Metternich : c’est une jolie laide, il faut qu’elle ait infiniment de charme. Je ne sais si la bouche était trop largement fendue, les lèvres trop fortes, si les narines relevées donnaient au nez une courbe imprévue, si l’ovale était irrégulier, mais rien n’était plus agréable à regarder que cette physionomie mobile et spirituelle éclairée par deux beaux yeux bien souriants “.

Sa pétulance, sa personnalité faisaient oublier sa bouche épaisse, ses traits irréguliers.

Dès son premier contact avec la Cour, l'ambassadrice parle fort, plaisante, rit , virevolte, joue du piano, fume de gros cigares et se lance parfois dans des numéros de chant ou de danse dignes du boulevard le plus populaire. On l’a vue écrit Mme Baroche abdiquant l’orgueil de son blason, ses jupes courtes relevées exécuter avec un écuyer certaine danse très expressive, à parler net  : pincer un cancan “ ( malgré les protestations timides de son mari ).

Prosper Mérimée observait : “ pour le bouquet, la princesse de Metternich un figurante de l’Opéra : maillot, jupon court, tunique de gaz. Elle dansa, cabriola, montra tout ce qu’il y avait sous cette tunique, but trois verres de champagne. Bien que laide comme un singe, elle fut si espiègle, si étourdie qu’elle s’en alla plein de succès. “

Au gré des souvenirs plein de fraîcheur de la princesse de Metternich nous allons de Biarritz ( les récits d’une ascension sur la montagne de la Rune et d’une promenade en mer valent des récits de Jerome.K.Jerome )

Fêtes, bals, bals masqués, jeux de société, charades, tableaux vivants la princesse selon Mme Carette était : “ l’âme de la série d’invités avec lesquels elle se rencontrait, s’intéressant à tout, répandant autour d’elle son esprit et sa gaieté, entraînant jeunes et vieux dans le mouvement de ses idées, tour à tour enjouées ou sérieuses, jamais banales “.

On a gardé en mémoire le jeu du secrétaire ; Prosper Mérimée de faire la fameuse dictée de l’Académie. On éclata de rire à la figure consternée de l’académicien Octave Feuillet ( 19 fautes ) et de l’homme de lettres Alexandre Dumas, le fils ( 24 fautes ). 

SOURCE : Souvenirs : 1859-1871 Princesse Pauline de Metternich-La bibliothèque d'Eveline Lever-Tallandier-ISBN : 978-2-84734-541-4 Dépôt Légal : novembre 2008.

 

Partager cet article
Repost0
11 mars 2022 5 11 /03 /mars /2022 12:07

Touche pas à mon orthographe. 

Un exemple le K.

Au XVI ème siècle ce sont les imprimeurs qui décident de la typographie de la langue écrite.

A la suite de l’Espagne on emploie deux lettres supplémentaires : le V distinct du U et le J distinct du I, le ç et l’on commence à utiliser l’accent aigu et l’accent circonflexe ; l’accent grave se généralise au XVIII ème siècle ( l’accent grave sur le a est utilisé sur un seul mot le à qui bénéficie d’une touche pour lui tout seul sur les machines à écrire).

La lettre W entre dans le dictionnaire de l’Académie en 1878.

Par contre, jamais une lettre n'a été supprimée malgré une demande faite en 1915 par patriotisme ou germanophobie ou bêtise à front de taureau. ( la bêtise est de tout temps, de nos jours elle s'étale avec la russophobie ).

Monsieur Henry de Forge dans un vœu à l’Académie Française avait demandé d’étudier la suppression de la lettre K qui a l’incontestable démérite  d’être dans son application un produit surtout germanique. Ainsi en teuton i même dans le vocabulaire emprunté au français le K s’insinue : frikassee, krokette, kompott, kaserne, kapitän…

Selon Rémy de Gourmont le son K existe dans la langue française et il y a diverses manières de l’indiquer soit par la lettre c comme dans carat écrit au XVI ème siècle karat, soit par le groupe qu devant les voyelles e ou i.

A l’argument germanophobe de monsieur  de Forge monsieur de Gourmont ajoute un argument esthétique. Il faut qu’un mot français ait une forme française. Il faut écrire quiosque si l’on veut à ce mot une tournure française et franciser sa première syllabe comme on francise la dernière ou bien laissant le tout à la turque écrire kiosk.

L’inesthétique d’un mot sert à attirer l’attention : qonto est un nom boiteux qui semble mal orthographié  , on s’attend à ce qu’il s’écrive quonto ou konto ( en fait c’est un mot du vocabulaire d’une langue artificielle l’esperanto qui signifie compte, ouf on a échappé à l’américain ).

La morale de l’histoire c’est que toutes les propositions de réforme de l’orthographe qui se sont succédé depuis la fin du XIX ème siècle ont lamentablement échoué. Une des dernières réformes (1835) demandée et adoptée par Voltaire un siècle plus tôt est le remplacement de oi par ai selon la prononciation en usage courant : anglois devient anglais, françois français, paroître paraître …

Inutile de dire alors que l’écriture inclusive n’a pas d’avenir et témoigne d’une ignorance crasse de la langue française : l’idée selon laquelle genre grammatical et genre sexué sont identiques est fausse et ne peut sortir que de cerveaux puritains ou victoriens qui voyaient du sexe jusque dans le galbe des pieds des tables.. 95% des mots ont un genre grammatical mais ne renvoient à aucune idée de sexe : l’homme porte une chemise, la femme un chemisier dans une maison où il y a le plafond et une toiture. Ces règles n’ont jamais avantagé ou désavantagé qui que soit.

Remarque : la rédactrice à qui son  supérieur hiérarchique, barbe de deux à trois jours et col de chemise ouvert du progressiste ou virilement barbu comme le maire de Lyon peut toujours lui demander de mettre en accord ses idées affichées par l’emploi de l’écriture inclusive avec ses actes et d’aligner son salaire sur celui de ses collègues masculins.   

SOURCES : Rémy de Gourmont : Ecrits de guerre 1914-1915 -La lettre K page 149- ISBN 978-2-406-10182-6 et  Langues d’ici et d’ailleurs Henriette Walter collection Bouquins.



 

 






 

Partager cet article
Repost0
25 février 2022 5 25 /02 /février /2022 11:18

 

Et maintenant, le paiement validé sur le… smartphone du commerçant.

 

     Il n’est de bon bec qu’Apple en technologie : Apple va lancer aux Etats-Unis l’application Tap to Pay permettant d’utiliser comme terminal de paiement un iPhone.

     En installant Tap to Pay sur leur téléphone Apple les commerçants pourront accepter les paiements de leurs clients par cartes ou téléphones sans avoir besoin de s’équiper d’un terminal classique type Ingenico, Verifone ou d’un MPOS ( MOBILE POINT OF SCALE ) type SQUARE, SumUp, Izettle…

     L’arrivée d’Apple pourrait bien accélérer l’adoption de cette technologie, la firme à la pomme lui donnant une légitimité par son aura.

     Il existe déjà des applications pour les appareils Android (fournies par la société DejaMobile) mais on peut penser que cette technologie se développera comme pour les “wallets” : depuis longtemps la technologie NFC existait mis quand Apple a lancé Apple Pay cela a explosé ; qu’est ce que vous voulez il n’est bon bec qu’Apple.

      Un exemple ; en mars 2021 Guillaume Mollaret nous informait dans le Figaro Économie que le Crédit Agricole du Languedoc (Aude, Gard, Hérault, Lozère) testait auprès de 70 commerçants, une première en France le règlement de leurs achats par carte bancaire avec  pour seul matériel : un système d’exploitation Android. Jusqu’à 50 euros, c’est un règlement sans contact classique, au delà il faut entrer son code à 4 chiffres.

     Ces solutions évitent les coûteux contrats avec les banques pour obtenir les terminaux classiques. Les mobiles MPOS (mobile point of sale) peuvent devenir vite obsolètes.

   Pour l’instant la technologie française des années 1980 logée dans des boîtiers en plastique qui sert à interconnecter la carte avec la banque est florissante : plus de 14 millions de terminaux sont expédiés chaque année ( rapport annuel de Wordline ).

    Évoluerons-nous du terminal de paiement  classique Ingenico, au MPOS petit boîtier qui se branche sur smartphone au smartphone seul terminal de paiement ?

   La seule solution de paiement gratuite est le paiement en espèces qui ne s’encombre pas de technologie rappelons-le.

 

sources : Gabriel Nedelec, Les Echos 14 décembre 2022-Apple se lance dans la course aux terminaux de paiement.

Anne Drif et Gabriel Nedelec, Les Echos 22 février 2022-Un nouveau poids lourd du logiciel de paiement.

Guillaume Molaret, Le Figaro Economie 9 mars 2021-Et maintenant le paiement validé sur le…smartphone du commerçant. 


 

Partager cet article
Repost0